Choisir son bois de chauffage, nos conseils

conseils pratiques26 mars 2024

Les avantages du bois sont nombreux ! Moins cher que les autres énergies, il bénéficie en plus de dispositifs d’aides financières pour baisser encore plus vos factures.
Et ce n’est pas tout !  Respectueux de la planète, il crée une ambiance chaleureuse sans égal dans votre foyer.

Pour bénéficier pleinement de tous ses charmes, il faut bien choisir votre matériel mais aussi le combustible qui va l’alimenter.

En effet, tous les bois ont des propriétés différentes, pour voir plus clair dans tout ça et bien choisir votre bois de chauffage, trouvez dans cet article tous nos conseils.

Choix bois de chauffage : les indispensables à connaître

Pour bien se chauffer avec son poêle ou sa cheminée à bois, il faut tenir compte de plusieurs critères essentiels :

  • Un appareil performant et bien installé,
  • Une installation entretenue régulièrement : pensez à bien faire ramoner le conduit de fumées et à entretenir votre appareil de chauffage au moins une fois par an,
  • Un bois de chauffage de qualité.

Autant de paramètres qui vous permettront d’optimiser la performance de votre chauffage au bois.

Un autre point crucial à vérifier : que le bois soit bien sec.
En effet, pour une combustion efficace, son taux d’humidité doit être inférieur à 20 %.

Pour reconnaître un bois sec, 5 points de contrôles infaillibles :

  • Il ne doit pas y avoir de champignons ni de moisissures
  • Les bûches sont légères
  • De larges fentes et craquelures aux extrémités des bûches visibles
  • Résonne lorsque 2 morceaux de bois s’entrechoquent
  • Facile à allumer, le bois produit des flammes bleutées et ne fume pas.

Et si vous n’êtes pas encore tout à fait sûr, vous pouvez aussi utiliser un testeur d’humidité.

Bois de chauffage, lequel choisir ?

Une fois les différents points ci-dessus validés, il reste à faire un choix important : le combustible de votre poêle. Suivez le guide !

Bûches densifiées

Appelées aussi bûches compactées, elles sont issues du compactage de résidus de scierie (sciures, copeaux non traités), elles sont donc totalement naturelles.

Leur gros avantage est leur pouvoir calorifique élevé pour votre chauffage au bois.
De plus, elles brûlent plus lentement que les bûches traditionnelles et fournissent une chaleur plus constante.

Pour autant, elles présentent 3 inconvénients :

  • Leur coût : en raison du processus de fabrication spécifique nécessaire pour les compresser, elles sont plus chères à l’achat,
  • Leur densité accrue nécessite parfois l’utilisation de produits d’allumage spéciaux,
  • Moins de flammes : l’aspect visuel d’un vrai feu de cheminée ne sera pas au rendez-vous.

Notre conseil de pro : utilisez les bûches densifiées en complément des bûches traditionnelles, le compromis idéal !

Bûches traditionnelles

©JØTUL AS

Moins cher et plus facile à allumer, ce combustible est à privilégier pour votre chauffage au bois.

Ce type de bûches offre un autre avantage important : l’expérience authentique de feu de bois. Des flammes vives et crépitantes créant une ambiance chaleureuse et conviviale chez vous.

Issues de tronc d’arbres ou de branches, elles peuvent être coupées en différentes longueurs (25 cm, 30 cm, 33 cm, 40 cm, 50 cm, 1 m).

Pour une combustion optimale dans votre poêle ou cheminée bois :

  • Optez plutôt pour des petites longueurs sont à privilégier, même si votre foyer peut accueillir des bûches de 50 cm.

Effectivement, le pouvoir calorifique de 2 bûches de 25 cm est supérieur à une bûche de 50 cm.

  • Choisissez des bûches traditionnelles fendues en quartier.

En ce qui concerne la qualité du bois, voici les facteurs à retenir :

  • le pouvoir calorique de l’essence du bois,
  • le taux d’humidité du bois,
  • la dimension de la bûche,
  • la provenance du bois.

 

 Vous voilà prêts pour choisir votre bois de chauffage ! Vous avez encore un doute ? Nous sommes là pour vous conseiller et vous aiguiller, contactez-nous !